La scène de crime doit permettre de prouver :

  •  qu’un crime a été commis ;
  •  d’établir des éléments du crime ;
  •  de démontrer le contact d’un suspect avec la scène de crime ;
  •  d’établir l’identité des personnes associées au crime ;
  •  d’innocenter une personne ;
  •  de corroborer un témoignage ;
  •  enfin, de confondre un suspect, voire d’initier des aveux.

gestion de scene de crime objectif

Les traces et indices découverts sur la scène de crime vont permettre :

  •  au magistrat, d’affirmer l’existence d’un crime et d’établir les circonstances de sa commission ;
  •  au criminalisticien, de faire le lien entre la victime et le lieu, l’auteur et le lieu, l’auteur et la victime.
    Le criminalisticien donnera, validera ou modifiera les hypothèses de travail du directeur d’enquête lui permettant de faire l’analyse fonctionnelle des évènements et au final de transformer l’indice en preuve irréfragable.

À lire également

error: Alert: Contenu protégé !!