L’épreuve commence avant même que vous soyez assis.
Vous n’en êtes généralement pas conscient, mais, avant même que vous commenciez votre exposé ou répondiez à la première question posée, le jury « se fait une idée » de qui vous êtes.
Votre manière de vous déplacer pour rejoindre et manipuler la chaise qui est vôtre pendant toute l’épreuve, la façon dont vous regardez les membres du jury avant de vous installer, les quelques paroles que vous prononcez, votre manière de vous asseoir et de prendre possession de « votre » espace disent déjà quelque chose de vos qualités et, le cas échéant, de vos défauts.

face au jury PTS

Il est plus que recommandé de dire « bonjour », en évitant un ton trop désinvolte, voire « bonjour mesdames, bonjour messieurs », sous réserve d’éviter un ton excessivement cérémonieux, de marquer une petite pause avant de vous asseoir, permettant au jury de vous y inviter et, si le jury ne vous y invite pas, de vous asseoir tranquillement.

Ne cherchez pas à serrer la main des membres du jury, cela ne se fait pas et pourrait être interprété comme une manière abusive de « forcer la relation » avec le jury dont la posture est plutôt du type “Don’t invade my privacy’’ (« N’envahissez pas mon espace privé »), pour reprendre une expression anglo-saxonne.
Est également vécue par le jury comme une invasion gênante de son espace personnel la posture d’un candidat trop penché en avant, aux gestes trop amples, qui se rapprocherait ainsi excessivement du jury jusqu’à le gêner.

Les jurys sont souvent étonnés par le comportement de candidats qui se ruent vers leur chaise sans un regard pour eux et commencent à parler avant même d’y être invités, méconnaissant – sous l’effet du stress – les règles élémentaires de politesse.

Respectez le jury PTS

Consciemment ou non, certainement sous l’effet du stress, les candidats se comportent parfois comme s’ils souhaitaient imposer leur propre loi au jury, oubliant que celui-ci apprécie souverainement la qualité de leur prestation et demeure du début à la fin de l’épreuve maître du jeu.

Dans ce cadre, il est fortement déconseillé d’essayer de continuer à parler lorsque le jury vous invite à terminer (c’est assez fréquemment le cas lorsque le candidat a mal « calibré » l’exposé sur son expérience et son parcours, a besoin de plus de temps que le temps réglementaire pour livrer ce qu’il a prévu de livrer et feint de ne pas entendre le jury qui l’invite fermement à conclure). L’effet est doublement désastreux, d’une part parce que votre manque de maîtrise du temps est manifeste – et quel (futur) employeur pourrait s’en satisfaire ? – d’autre part parce que refuser d’obéir à une instruction fondée augure mal de l’attitude professionnelle du fonctionnaire de la police scientifique que vous souhaitez devenir et qui se trouvera inévitablement placé dans une position hiérarchique impliquant le respect des instructions.

Un autre comportement qui indispose le jury :

Cet article est disponible à l'achat.
Merci de sélectionner une option disponible ci-dessous pour accéder immédiatement à cet article.
Vous serez ensuite reconnu par le système et aurez accès à ce contenu pour une durée de 1 an.

Register & Purchase  Purchase Only  

À lire également

error: Alert: Contenu protégé !!